Samedi , 30 mai 2020
Page d’acceuil / Articles principaux / Décès d’Aymen Othmani : Le bureau du procureur dément la publication du rapport médico-légal

Décès d’Aymen Othmani : Le bureau du procureur dément la publication du rapport médico-légal

Selon le rapport de la médecine légale, dont une copie est parvenue à la radio ExpressFM, le jeune Aymen Othmani, décédé mercredi 24 octobre à Sidi Hassine, a été atteint par balle directe, tirée d’une distance de 25m.

En réaction à cette information, Moez Ben Salem, premier adjoint du procureur de la République au tribunal de première instance de Tunis 2 et porte-parole de ce tribunal a démenti le contenu de ce rapport et précisé que ledit rapport du médecin légiste concernant le jeune Aymen Othmani n’a pas été publié jusqu’à présent.

Selon lui, le rapport médico-légal n’est pas encore prêt. « Il est impossible que le rapport soit déjà prêt », a-t-il déclaré sur les ondes de Mosaique fm, démentant ainsi les fuites publiées.

En effet, le rapport évoqué par ExpressFM indique que la balle a perforé le côté gauche du dos du défunt et a causé une hémorragie interne et puis sa mort malgré deux opérations chirurgicales.

Le rapport contredit ainsi la version donnée par le porte-parole de la Douane Tunisienne qui a affirmé que la balle aurait ricoché sur un mur avant de blesser le défunt.

Quatre agents douaniers ont été arrêtés, rappelons-le, dans le cadre de l’affaire du décès du jeune Aymen Othmani.

Le porte-parole de la Douane tunisienne, Haithem Znad avait expliqué que les agents douaniers ont assuré avoir tiré des balles de sommation dans l’air, et non en direction des citoyens.

Rappelons que dans l’après-midi du mardi 23 octobre, une vidéo a été massivement partagée sur les réseaux sociaux montrant un jeune blessé entouré par la foule qui confirme qu’il a été atteint par balle.

La vidéo montre également que deux patrouilles sécuritaire et douanière étaient présentes sur place, à Sidi Hassine, au moment de l’incident.

Les explications de la Douane Tunisienne indiquaient qu’une patrouille a été agressée, lors d’une opération de fouille dans un entrepôt anarchique contenant une énorme quantité de marchandise de contrebande à Sidi Hassine.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Webdo.tn

Check Also

Abbou lance un audit approfondi des autorisations d’exploitation d’hydrocarbures

Les intérêts  du ministre d’Etat auprès du chef du gouvernement en charge de la Fonction …