mardi , 30 mai 2023
Home / Normal / Tunisie: Qui est le général de brigade Mohamed Ghoul nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre

Tunisie: Qui est le général de brigade Mohamed Ghoul nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre

Il revient juste de Washington DC où il a été pendant deux ans attaché militaire à l’ambassade de Tunisie (2016-2018), pour être promu général de brigade et nommé chef d’état-major de l’Armée de terre. Le général Mohamed Ghoul, 57 ans, est un pur produit de l’ascenseur social et éducatif bourguibien. Durant ses 38 ans de carrière, ce chef militaire a toujours fait ses preuves, en Tunisie, comme sous les Casques bleus en mission pour les Nations unies à l’étranger. Il avait assuré de nombreux commandements aux différents niveaux et dans les différentes régions du pays ; celui de commandant de la 3e Brigade d’infanterie mécanisée (Kairouan), dont la zone de responsabilité couvre notamment la région de Kasserine et ses montagnes, lui a permis de mettre en exergue la capacité et la compétence des forces armées à mener cette lutte acharnée et toujours en cours contre le terrorisme. Natif de Mahdia le 1er août 1960, il intégrera à 20 ans l’Armée nationale, pour une formation d’officier à l’Académie militaire (1980-1984), se spécialisera par la suite dans l’artillerie. Au cours de son cursus de formation, le général de brigade Ghoul suivra une série de stages en artillerie en Tunisie (1990-1991) puis aux Etats-Unis (1992). Il effectuera ensuite le stage de l’Ecole d’état-major (1996-1997) et l’Ecole supérieure de guerre (2002-2003), pour rejoindre plus tard la 33e promotion nationale de l’Institut de défense nationale (2015 – 2016).

Graduellement, le général de brigade Mohamed Ghoul gravira au mérite les différents échelons de responsabilité. C’est ainsi qu’il assumera successivement les fonctions de commandant de Compagnie d’artillerie (1994), de chef de bureau à la Direction générale de la sécurité militaire (1995 -2005), de commandant du Centre d’instruction d’artillerie (2005-2009), de commandant de Régiment d’artillerie (2010-2012), de commandant de l’Ecole des caporaux (2012-2013), de commandant de l’Académie militaire (2013-2014) et enfin de commandant de la Brigade d’infanterie mécanisée (2014 – 2016). Au cours de sa carrière militaire, le général de brigade Ghoul a aussi pris part à deux reprises à des missions de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU, au Rwanda (Unamir – 1994-1995), et en Côte d’Ivoire (Unoci) (2009-2010).

Il a été décoré de la Médaille Militaire, de la Médaille d’Honneur des Douanes tunisiennes et de deux décorations de l’ONU.

This is only an excerpt. You can read the full article on Leaders

Check Also

Le blogueur Sahbi Amri placé en garde à vue

Les autorités ont placé le blogueur, médecin et activistes Sahbi Amri en garde à vue. …