Mercredi , 21 février 2024
Page d’acceuil / Articles principaux / Tunisie : La Cour suprême allemande rejette l’appel du Tunisien ex garde du corps de Ben Laden contre son expulsion

Tunisie : La Cour suprême allemande rejette l’appel du Tunisien ex garde du corps de Ben Laden contre son expulsion

La Cour suprême allemande a rejeté lundi l’appel d’un Tunisien membre présumé de Daech contre la déportation dans son pays, confortant ainsi la position juridique des autorités allemandes cherchant séparément à rapatrier un ancien garde du corps d’Oussama Ben Laden dans son pays.

La Cour constitutionnelle fédérale a soutenu que les autorités allemandes avaient obtenu des garanties suffisantes de la part de la Tunisie que l’homme, né en 1980 et identifié seulement comme Haikel S., ne serait pas condamné à mort et pourrait postuler à la libération conditionnelle. .

S.a été arrêté à Francfort en janvier 2017 sur des soupçons de recrutement pour le compte de Daech depuis août 2015 et pour avoir planifié une attaque terroriste. La Tunisie l’a accusé séparément d’avoir participé à l’attentat de mars 2015 contre le musée du Bardo à Tunis, ainsi qu’à l’attaque en mars 2016 contre la ville frontalière de Ben Guerdane.

Son avocate, Seda Basay-Yildiz, a déclaré à l’Associated Press qu’elle avait interjeté appel auprès de la Cour européenne des droits de l’homme aux fins de la suspension de l’expulsion.

Une porte-parole du ministère allemand de l’Intérieur a déclaré que les autorités examineraient si la décision a des implications pour d’autres affaires dans lesquelles l’Allemagne tente d’expulser des individus vers la Tunisie.

Le cas d’un extrémiste islamiste présumé âgé de 42 ans soupçonné d’avoir été un garde du corps du chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a récemment fait les gros titres en Allemagne.

Les tribunaux ont interdit aux autorités d’expulser Sami A., qui reçoit des prestations mensuelles de l’Etat de 1 168 euros (1 427 dollars), pour risque de torture en Tunisie.

Le gouvernement allemand a déclaré qu’il œuvrait en vue d’obtenir des assurances diplomatiques de la part de la Tunisie qu’il ne serait pas torturé.

Check Also

Le ”Somalien” et quatre autres terroristes s’évadent d’El Mornaguia

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, que cinq terroristes se sont évadés, …