mercredi , 8 février 2023
Home / Normal / Il y a eu moins de grèves en Tunisie en 2017

Il y a eu moins de grèves en Tunisie en 2017

Les grèves des employés dans les secteur privé et les entreprises publiques à caractère commercial ont connu en 2017, une baisse de 4%, par rapport à 2016 et de 19% par rapport à 2015.

Selon des données fournies par le ministère des affaires sociales, le nombre global de ces grèves s’élève à 247, dont 205 dans le secteur privé et 42 dans le secteur public. Cette baisse a concerné le nombre des entreprises concernées de 6%, par rapport à 2016 et de 47%, par rapport à la même période de 2015.

Le taux d’employés ayant participé aux grèves, en 2017, a également baissé par rapport à l’année précédente, de 51 à 46%.

Les services de l’inspection du travail et de la conciliation ont enregistré, en 2017, un nombre de 205 grèves dans le secteur privé, soit 83% du nombre global des grèves enregistrées dans les secteurs public et privé.

Pour ce qui est des entreprises privées, le nombre des grèves a enregistré, en 2017, un taux de réduction de 9% par rapport à 2016 et de 19% par rapport à 2015. Le nombre des entreprises concernées a aussi connu une baisse d’un taux de 7% par rapport à 2016 et de 48% par rapport à 2015.

Pour ce qui est des grèves légales, leur nombre s’élève à 109, en 2017, sur un total de 205 dans le secteur privé, soit 53%.

Concernant les causes des grèves observées, en 2017, dans ce secteur, elles sont la revendication des augmentations salariales (56,5%), suivies de l’amélioration des conditions de travail (28%), des relations professionnelles (5%c), et enfin de la solidarité avec les employés (6%).

La plupart des grèves ont été observées dans le secteur du textile, de l’habillement, de cuir et des chaussures, avec 45 grèves, suivi du secteur des services et de la sous-traitance et du secteur des matériaux de construction et ensuite du secteur des industries mécaniques et métalliques .

L’amélioration des conditions de travail a représenté, en 2017, la principale revendication des grèves dans le secteur public (49%), suivie de l’augmentation salariale (43%), l’amélioration des relations professionnelles au sein de l’entreprise (7%) et enfin la solidarité avec les employés (1%).

Le secteur des services a enregistré le taux le plus élevé des grèves observées dans les entreprises publiques à caractère commercial et industriel (64%) , suivi des secteurs des mines et du transport (12%), le secteur de l’agriculture (5%), puis les autres secteurs (2%).

This is only an excerpt. You can read the full article on HuffPost Tunisie

Check Also

Report du prononcé du jugement sur l’annulation du congrès extraordinaire de l’UGTT

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri a indiqué, ce jeudi 6 octobre 2022, …