Samedi , 23 novembre 2019
Page d’acceuil / Normal / La Tunisie inscrite dans la liste des « juridictions à haut risque et/ou non coopératives »

La Tunisie inscrite dans la liste des « juridictions à haut risque et/ou non coopératives »

Dans un statut publié sur sa page Facebook, l’expert économique Moez Joudi parle d’une « très mauvaise nouvelle » et la qualifie même de « déconfiture ».  La Tunisie vient, en effet, d’être inscrite sur la liste des « juridictions à haut risque et/ou non coopératives » par le Groupe d’Examen de la Coopération Internationale (ICRG) relevant du Groupe d’Action Financière (GAFI)!

Selon lui, « notre pays n’est plus assez crédible en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ! Des défaillances considérables ont été relevées au niveau de notre système de contrôle et de supervision des risques ! L’image du pays ne peut être que ternie par des classements pareils ! ». Au centre Hédi Nouira(CIPED ,ajoute-t-il,  « nous avons déjà mis en garde contre ces dérives ! Aucun investissement sérieux ne peut être attiré dans pareille situation ! La crédibilité de notre système bancaire et financier est fortement menacée ! L’actuel Gouverneur de la BCT doit assumer toutes ses responsabilités et s’exprimer ouvertement sur le sujet ! ».

Le GAFI a pour rôle principal de définir des normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) et de veiller à la mise en œuvre efficace de ces normes dans tous les pays. De fait, l’amélioration du respect de ces normes réduit les risques de BC/FT pour le système financier, accroît la transparence et favorise une coopération internationale efficace.  En outre, l’identification publique des pays non-conformes encourage les juridictions à améliorer leurs dispositifs de LBC / FT.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Espace Manager

Check Also

Les conditions de détention et d’accueil des catégories vulnérables en Tunisie ne sont pas conformes aux normes internationales selon l’INPT

L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture tire la sonnette d’alarme. Un rapport élaboré …