Samedi , 13 août 2022
Page d’acceuil / Normal / Enquête judiciaire contre Mohamed Ali Aroui et des syndicalistes de sécurité

Enquête judiciaire contre Mohamed Ali Aroui et des syndicalistes de sécurité

Le tribunal de 1ère instance de Tunis a décidé l’ouverture d’une enquête à l’encontre de l’ancien porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui.

C’est ce qu’a indiqué Mosaïque FM, aujourd’hui, lundi 10 juillet 2017, en précisant que le tribunal a également décidé d’ouvrir une enquête à l’encontre contre les syndicalistes de sécurité Anis Ouertani, Habib Rachdi, Walid Zarrouk, Issam Dardouri, ainsi que des journalistes et blogueurs, dont les noms n’ont pas été indiqués.

Ces derniers seraient accusés de divulgation d’informations administratives et association de malfaiteurs, suite à une plainte portée contre eux par l’ancien cadre sécuritaire du ministère de l’Intérieur, Abdelkrim Abidi, accusé d’avoir dirigé, en 2012 et 2013, une police parallèle au service du parti islamiste Ennahdha et d’avoir été en lien avec un complice de l’assassinat de député Mohamed Brahmi, le 25 juillet 2013.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Africa Time

Check Also

Kasserine: Des affrontements entre l’armée et des terroristes au Mont Salloum

Des affrontements ont eu lieu, ce vendredi 12 aout 2022  entre des  militaire et des …