samedi , 28 janvier 2023
Home / Normal / Tunisie – Pourquoi Youssef Chahed perd-il toute son efficacité dès qu’il s’agit de Ben Guerdene ?

Tunisie – Pourquoi Youssef Chahed perd-il toute son efficacité dès qu’il s’agit de Ben Guerdene ?

Youssef Chahed est, indéniablement, en train de marquer des points, notamment dans sa lutte contre la corruption, la contrebande et l’évasion fiscale. Il a, certes, réussi à faire tomber de grosses têtes, ici et là. Il a réussi à ferrer de gros poissons, et le chemin reste encore assez long devant lui. Il a ébauché une certaine réussite qui lui a donné une notoriété certaine allant jusqu’au-delà de l’Atlantique. Ce qui est, en soi, une bonne chose, et pour lui, et pour nous, tunisiens.

Mais il y a une question qui na pas cessé de tarauder les esprits de certains observateurs. A savoir, pourquoi Chahed et ses fins limiers perdent-ils, tout d’un coup, toute leur efficacité et leurs actions deviennent-elles non percutantes, voire tournent au fiasco, dès lors qu’il s’agit de s’attaquer au plus important fief de la contrebande, en Tunisie, et qui est Ben Guerdene ? Pourquoi Chahed n’arrive-t-il pas à imposer sa loi à Ben Guerdene ? Là est la question !

Une question qui est revenue, plus entêtante que jamais, à la surface, aujourd’hui, avec l’annonce de l’envoi d’une brigade spéciale qui a fouillé les locaux, puis arrêtés quelques contrebandiers qui s’étaient érigés comme bureaux de change de devises à Ben Guerdene. On s’était dit que cette fis-ci, c’était la bonne, après les fiascos passés, notamment l’impossibilité de garder en prison un contrebandier d’armes comme Wachwacha, et qui est connu par tout le monde comme étant très proche des filières terroristes.

Mais on a du, très rapidement, déchanter quand on a su que les sommes de devises saisies chez cette dizaine de « bureaux de change » ne dépassaient guère les 200 000 DT. Alors que tout le monde sait qu’une telle somme ne représente rien, mais alors, rien du tout, devant les millions de Dollars et d’Euros dont disposent ces gens, au su et au vu de tout le monde. On parle, ici de dépôts pleins à hauteur de plafond de billets de banque !

Ce qui est probable, c’est que ces messieurs ont, d’une façon ou d’une autre, été avertis de la visite des agents de la brigade qui devait perquisitionner chez eux. Et s’ils se sont laissés prendre, c’est très probablement, pour clore ce dossier, une fois pour toute, pour que tout le monde puisse reprendre, le plus tôt possible, les affaires. Quant à la dizaine de personnes appréhendées, gageons qu’ils ne termineront pas une semaine aux arrêts.

A cause de fuites très probables ne pouvant émaner que du cercle rapproché de Youssef Chahed, ne serait-il pas temps pour que celui-ci essaie de regarder autour de lui, histoire de voir qui pourrait avoir des intérêts à Ben Guerdène, et qui n’avait aucun intérêt à ce que la guerre contre la corruption, menée par Chahed, se dirige vers ce petit coin, qu’on veut garder oublié ?

Il devrait, peut-être, et par la même occasion, demander à ses agents des renseignements de chercher qui, parmi ses proches collaborateurs, se réunit de façon aussi quotidienne que discrète, avec les « notables » de Ben Guerdene !

Peut-être qu’il pourrait, ainsi, y voir plus clair et commencer par faire le ménage dans les couloirs de ses bureaux, pour que ses actions reprennent de la vigueur et gagnent en efficacité.

This is only an excerpt. You can read the full article on Tunisie Numérique

Check Also

Report du prononcé du jugement sur l’annulation du congrès extraordinaire de l’UGTT

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri a indiqué, ce jeudi 6 octobre 2022, …