Vendredi , 7 octobre 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Tunisie-Grande-Bretagne : 42.000 jeunes britanniques formés à la détection des terroristes ciblant les vacanciers

Tunisie-Grande-Bretagne : 42.000 jeunes britanniques formés à la détection des terroristes ciblant les vacanciers

Tirant les enseignements de l’attaque terroriste de Sousse en juin 2015, la Grande-Bretagne dispensera une formation antiterroriste pour environ 40 000 jeunes du secteur touristique leur apprenant comment repérer les activités suspectes dans les pays           où se rendent nombreux les vacanciers britanniques tels que la Turquie et l’Egypte.

Ils visionneront une série de vidéos de trois minutes leur montrant comment surveiller les individus et les colis suspects, ainsi que la façon de se mettre en sécurité si un homme armé lance une attaque contre une cible touristique.

Une vidéo signale que « Il y a des gens qui veulent vous faire du mal. Ils ciblent des endroits où ils font le plus de dégâts. Ils ont besoin de planifier une attaque. Combien de temps faut-il pour approcher leur cible? A quel moment est-elle le plus fréquentée ? »

La vidéo interpelle les stagiaires en ces termes : « Vous avez la meilleure chance de reconnaître les comportements suspects et d’y répondre. « En vous instruisant de l’âge, de l’origine ethnique et de l’accoutrement, vous pouvez identifier les comportements suspects. »

Le plan, révélé par le Daily Express et lancé par l’Office national de sécurité antiterroriste (NaCTSO), sera mis en place le mois prochain en collaboration avec l’Association des agents de voyages britanniques (ABTA). Les grands noms de l’industrie du voyage en Grande-Bretagne, notamment Thomas Cook, easyJet et Thomson Holidays y sont associés.

Le commissionnaire divisionnaire Scott Wilson, du NaCTSO, a déclaré que le projet a vu le jour suite à la meurtrière attaque terroriste de Sousse en juin à 2015. Lors d’un congrès d’experts de la sécurité et de l’industrie touristique à Londres la semaine dernière, il a affirmé que : « l’attentat a changé la donne ». «  En l’espace d’une demi-heure, entre 11h55 et 12h25, le terroriste Seifeddine Rezgui a pu se servir d’un fusil automatique AK47 et tuer 38 personnes, dont 30 Britanniques. Nous n’avions jamais vu une telle attaque », a-t-il dit, ajoutant que « les terroristes dans ces pays ciblent le tourisme, et l’activité économique nocturne ». L’ABTA et les principaux acteurs de l’industrie du voyage ont travaillé sur le projet avec le NaCTSO depuis deux ans.

Une autre vidéo que les stagiaires visionneront pour s’initier à la façon de repérer les objets suspects commence par cet apologue: « Les vacances signifient différentes choses pour différentes personnes; une chance de se détendre et de voir quelque chose de nouveau. Une menace terroriste pourrait être la dernière chose qui effleure votre esprit, mais le risque est réel. Vous devez être conscient des dangers et de savoir comment réagir ».

Le plan est axé sur cinq pays, à savoir la Turquie, l’Egypte, le Maroc, le Nigeria et le Kenya. La Tunisie, actuellement déconseillée pour les touristes britanniques, et l’Indonésie, où près de 50 personnes ont été tuées ou blessées par des attaques terroristes depuis 2011, sont également sur la liste.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur African Manager

Check Also

Législatives 2022 – Les partis politiques interdits de faire campagne

Les partis politiques sont interdits de faire campagne pour les législatives anticipées de 2022 prévues …