Lundi , 8 août 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Circulaire : toute activité diplomatique doit passer obligatoirement par le ministère des affaires étrangères

Circulaire : toute activité diplomatique doit passer obligatoirement par le ministère des affaires étrangères

Les agents publics ont été appelés lors de leurs rencontres avec des diplomates étrangers à se conformer aux règles édictées selon lesquelles toute rencontre de ce genre doit être convenue en coordination avec le ministère des affaires étrangères et doit être connue à l’avance.

Se rendant compte que les diplomates étrangers se rendent dans les ministères librement et sans obéir aux règles et conventions établies, la présidence du gouvernement a diffusé une circulaire dont le ton était ferme enjoignant aux ministres, secrétaires d’Etat et à l’ensemble des agents publics de se conformer aux règles établies dans l’organisation des relations extérieures du pays selon lesquelles tout contact doit se faire en coordination avec le ministère des affaires étrangères et selon un rendez vous établi à l’avance.

Il est prescrit dans la circulaire que tout représentant diplomatique d’un Etat étranger ou d’une organisation internationale doit soumettre obligatoirement son souhait de rencontre avec un responsable public quel qu’en soit le rang par la voie diplomatique (ministère des affaires étrangères).

De même toute rencontre doit avoir lieu obligatoirement en présence d’un représentant dudit ministère. Aucune rencontre n’est autorisée en dehors de ce cadre, avertit la circulaire.

Pour ce qui concerne les déplacements des représentants des missions ou des organisations étrangères et les invitations adressées à des Tunisiens pour des réceptions ou des manifestations organisées par ces dernières, il est imparti que ces activités doivent être précédées par l’information exclusive du ministère des affaires étrangères.

Il est édicté que les invitations ne peuvent être acceptées qu’après l’information dudit ministère. La circulaire souligne aussi que les correspondances échangées et relatives aux rencontres entre des officiels tunisiens et des représentants d’ambassade ou d’organisation étrangères doivent passer obligatoirement par le ministère des affaires étrangères.

S’agissant de visites de délégations étrangères en Tunisie, la présidence du gouvernement impose d’être informée à l’avance ainsi que le ministère des affaires étrangères en joignant à ladite information un rapport détaillé sur l’objet de la visite.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Espace manager

Check Also

Arrestation de Rached Khiari

Le député islamiste radical Rached Khiari, a été arrêté ce mercredi 3 août 2022, annonce …