Dimanche , 22 mai 2022
Page d’acceuil / Nizar Ayed : La Garde présidentielle a tenté de protéger des documents importants d’une tentative de vol

Nizar Ayed : La Garde présidentielle a tenté de protéger des documents importants d’une tentative de vol

 

 

Alors que des membres de la Garde présidentielle ont comparu aujourd’hui, lundi 16 mai 2016, devant le procureur de la République en tant qu’accusés suite à une plainte de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité, l’avocat Nizar Ayed a révélé de nouveaux éléments dans cette affaire. On notera que le juge a décidé, aujourd’hui, la libération de Taoufik Guesmi, directeur général de la Garde présidentielle, et le chef d’équipe, Hichem Gharbi.

 

Dans une déclaration à Business News, Me Ayed a affirmé que les agents de la Garde présidentielle se sont opposé à la saisie des archives de Carthage par la présidente de l’IVD dans une volonté de protéger les documents qu’ils contiennent. L’avocat révèle, en effet, que les archives présidentielles ne contiennent pas uniquement des documents nationaux. En effet, il révèle que des documents appartenant à l’Organisation de libération de la Palestine ont été confiés à la Tunisie par Yasser Arafat depuis 1994. Il s’agit d’un dépôt de confiance servant à protéger lesdits documents. Des documents de haute importance, déposés en gage, que la Tunisie a toujours refusé de céder malgré les nombreuses tentatives  pour les récupérer, notamment de la part de Mahmoud Abbas.

 

Sans vouloir accuser directement Mme Ben Sedrine, l’avocat affirme que les deux agents de la Garde présidentielle ont empêché la présidente de l’IVD  d’accéder aux archives dans une volonté de protéger les documents qu’ils contiennent contre une opération dont les bénéficiaires sont des parties étrangères inconnues.

 

On rappellera que cette affaire remonte à décembre 2014, à la veille de la passation des pouvoirs entre le président sortant, Moncef Marzouki et l’actuel chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi. Sihem Ben Sedrine s’était rendue au palais présidentiel de Carthage, accompagnée de 6 camions pour saisir l’archive de la présidence de la République.  Les agents de la Garde présidentielle et à leur tête Taoufik Guesmi, directeur général, se sont opposés à cette saisie et ont empêché Sihem Ben Sedrine d’accéder aux archives. La présidente de l’IVD avait alors déclaré qu’elle portera plainte contre la Garde présidentielle.

 

 

 

 

Pour lire l’article depuis la source cliquez sur le lien.

Check Also

USA : Qui est le candidat au poste du nouvel ambassadeur auprès de la République Tunisienne ?

La Maison Blanche a indiqué dans un communiqué de la Maison Blanche publié aujourd’hui 21 …