Mardi , 28 juin 2022
Page d’acceuil / Le syndicat du corps diplomatique réagit à la polémique concernant Khemaies Jhinaoui

Le syndicat du corps diplomatique réagit à la polémique concernant Khemaies Jhinaoui

 

 

Le syndicat du corps diplomatique a rendu public, aujourd’hui lundi 11 janvier 2016, un communiqué en réponse à la polémique déclenchée suite à la nomination de Khemaies Jhinaoui en tant que ministre des Affaires étrangères.

 

Le Syndicat assure que M. Jhinaoui, de par son appartenance au corps diplomatique, obéit aux dispositions du règlement de base relatif aux agents du corps diplomatique, notamment, l’article 13 stipulant que tout diplomate se trouve dans l’obligation de travailler dans les missions diplomatiques, permanentes et consulaires à l’étranger.

 

Rappelons que l’opposition reproche à M. Jhinaoui sa nomination en avril 1996 par décret présidentiel, au poste de chef de bureau des intérêts de la République tunisienne à Tel Aviv. D’après nos sources, c’était au lendemain des négociations de paix d’Oslo et la Tunisie avait alors entamé des démarches dans le même sens que l’autorité palestinienne.

 

Les deux présidents Zine El Abidine Ben Ali et Yasser Arafat avaient alors convenu d’une telle démarche qui pouvait aider fortement la politique entamée par le président Arafat à l’époque. L’envoi de M. Jhinaoui par le président Ben Ali à Tel Aviv est en lui-même une preuve de son efficacité diplomatique.

 

 

Pour lire l’article depuis la source cliquez sur le lien.

Check Also

La France et l’UE présentent leurs initiatives envers la société civile tunisienne

En clôture de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, l’ambassade de France à …