Samedi , 25 juin 2022
Page d’acceuil / Le ministre de l’Intérieur réagit à l’affaire du pot-de-vin reçu par un agent de sécurité

Le ministre de l’Intérieur réagit à l’affaire du pot-de-vin reçu par un agent de sécurité

 

 

En marge de l’inauguration, ce matin du dimanche 3 janvier 2016 à El Fahs, du mémorial du martyr Mohamed Ali Charaâbi, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Najem Gharsalli, a réagi à l’extrait-vidéo diffusé récemment et montrant un agent de sécurité en train d’accepter un pot-de-vin de la part d’un citoyen, et ce lors de la soirée du Nouvel An.

 

Dans une déclaration accordée à radio Shems Fm, le ministre a indiqué que, dans l’état actuel des choses, il ne pourrait pas affirmer que l’agent est à condamner, avant d’enchaîner qu’une enquête administrative a été ouverte après la suspension dudit agent.

 

M. Gharsalli a mis l’accent, par ailleurs, sur le fait qu’il n’est pas question pour quiconque, d’échapper aux sanctions et que personne n’est au-dessus de la loi, y compris les agents de l’institution sécuritaire.

 

 

 

 

Pour lire l’article depuis la source cliquez sur le lien.

Check Also

Tunis: Arrestation de l’agresseur des deux agents de sécurité

Le ministère public au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a ordonné, ce vendredi …