Dimanche , 29 mars 2020
Page d’acceuil / Trafic de devises, vers l’introduction d’une peine de prison ferme

Trafic de devises, vers l’introduction d’une peine de prison ferme

 

 

 

Les personnes qui seront arrêtées pour trafic de devises pourront encourir des peines de prison ferme allant d’un mois à une année et demi ainsi que la multiplication par 5 de l’amende de 25 dinars qui était en vigueur pour une somme équivalant à 5000 dinars, a annoncé le ministre des Finances Slim Chaker.

 

 

Il a affirmé que la législation en vigueur sera révisée pour introduire ces nouvelles peines au lieu de l’amende de 25 dinars qui sanctionnait le délit de trafic de devises. Cette révision vise à dissuader contre le trafic de devises qui connaît un essor fulgurant ces dernières années.

 

 

Le ministre des Finances a affirmé que l’Etat disposait de moyens pour contrôler les trafiquants à travers les mécanismes bancaires ou les unités de douanes aux frontières.

 

 

 

Pour lire l’article depuis la source cliquez sur le lien.

Check Also

Libye: Un commandant de l’armée de Haftar annonce l’arrivée de ses forces à 20 km de Ras Jedir

Idriss Madi, commandant de la région militaire Ouest de l’Armée nationale libyenne du maréchal Khalifa …