Dimanche , 22 mai 2022
Page d’acceuil / Rejet de la demande d’asile de Belhassen Trabelsi au Canada

Rejet de la demande d’asile de Belhassen Trabelsi au Canada

 

La demande d’asile de Belhassen Trabelsi, beau-frère de l’ancien président tunisien, Ben Ali, a été rejetée par la Commission de l’Immigration et du statut de réfugié, selon une info rendue publique aujourd’hui lundi 16 mars 2015 par Radio Canada. Plus précisément, il est exclu de la loi pour avoir commis des crimes graves, c’est-à-dire qu’il ne peut pas demander le statut de réfugié au Canada.

 

“Le tribunal estime qu’il y a des raisons sérieuses de penser que le demandeur, Belhassen Trabelsi, a commis des crimes graves de droit commun, précisément de la fraude envers le gouvernement, fraude et recyclage des produits de criminalité”, souligne le texte de la décision de la commission, toujours selon la même source.

 

A noter que cette décision ne touche que Belhassen Trabelsi et non pas sa femme et ses enfants, qui pourront, eux, postuler pour une demande de statut de réfugié.

 

A rappeler que Belhassen Trabelsi était entré au Canada au début de l’année 2011, avec femme et enfants et avait demandé le statut de réfugié, mais le ministère de la Sécurité publique s’y était opposé.

 

On avait, alors, souligné le trafic de pièces archéologiques pour lequel il avait été condamné en Tunisie et l’instruction qui a lieu en Suisse concernant le blanchiment d’argent.

 

Toutefois, selon le même source, M. Trabelsi peut faire appel en demandant un contrôle judiciaire, ce qui revient à demander une nouvelle audience devant un autre commissaire. Une telle procédure peut prendre jusqu’à deux ans.

 

 

Pour lire cet article depuis sa source cliquez sur ce lien.

Check Also

USA : Qui est le candidat au poste du nouvel ambassadeur auprès de la République Tunisienne ?

La Maison Blanche a indiqué dans un communiqué de la Maison Blanche publié aujourd’hui 21 …