Vendredi , 1 juillet 2022
Page d’acceuil / D’une intox à l’autre: Des «tunnels» dans la tête des journalistes

D’une intox à l’autre: Des «tunnels» dans la tête des journalistes

 

Le ministère de l’Intérieur a démenti la découverte de tunnels creusés par des terroristes à la frontière entre l’Algérie, la Libye et la Tunisie.

 

Plusieurs médias ont relayé cette «information», publiée dimanche 17 août 2014 par ‘‘Assarih’’, un tabloid populaire spécialisé dans ce genre d’intox que seuls des débiles ou des naïfs peuvent croire. Malheureusement, il en existe… surtout parmi nos chers journalistes.

 

Selon ‘‘Assarih’’, qui cite de vagues sources sécuritaires algériennes (on appréciera le sérieux et la précision !), ces tunnels servaient au trafic d’armes et au déplacement des terroristes.

 

Le ministère de l’Intérieur a dénoncé la diffusion de pareilles intox, qui accentuent le sentiment d’insécurité et de peur du terrorisme chez les citoyens.

 

Il a appelé également les médias tunisiens à plus de responsabilité et à ne diffuser que les informations vérifiées aurpès des sources officielles.

Check Also

La présence de l’UGTT au référendum:, un indice positif , selon l’ISIE

Le président de l’Instance supérieure indépendante des Elections, Farouk Bouasker, a estimé, lors d’unea conférence …