Vendredi , 7 octobre 2022
Page d’acceuil / Lutte antiterrorisme: Les forces de sécurité marquent des points

Lutte antiterrorisme: Les forces de sécurité marquent des points

 

Le ministère de l’Intérieur affirme avoir arrêté 221 présumés terroristes et 53 extrémistes religieux qui ont célébré la mort des 15 militaires récemment à Kasserine.

 

Selon le ministère de l’Intérieur, qui ne précise pas depuis quand ces arrestations ont été effectuées (1 semaine, 1 mois, 1 an?), le renforcement du dispositif sécuritaire a permis de mener des opérations plus précises et de mettre ainsi la main sur plusieurs personnes impliquées dans des activités terroristes: présumés terroristes, personnes finançant les groupes terroristes, administrateurs de pages Facebook prônant le jihad et autres.

 

Les 53 individus arrêtés pour avoir célébré le meurtre des 15 soldats, dans une attaque terroriste, le 16 juillet dernier, à Henchir Ettalla, à Jebel Chaambi, gouvernorat de Kasserine (centre-ouest), risquent jusqu’à un an de prison ferme.

 

Par ailleurs, le ministère des Affaires religieuses a repris le contrôle de 6 mosquées jusque-là occupées par des extrémistes religieux et a eu recours la force publique pour imposer la neutralité des prêches dans 22 autres où seront nommés des imams dépendant de sa tutelle.

 

Ces données ont été données dans un communiqué de la présidence provisoire du gouvernement à l’issue de la réunion, jeudi, à la Kasbah, de la cellule de crise chargée du suivi de la situation sécuritaire dans le pays.

 

Check Also

Kaïs Saïed s’entretient avec Abdelfatteh Al Sissi

Le président de la République Kaïs Saïed a eu un entretien téléphonique, jeudi 6 octobre …