Mercredi , 18 mai 2022
Page d’acceuil / Mongi Hamdi n’exclut pas la fermeture de la frontière tuniso-libyenne

Mongi Hamdi n’exclut pas la fermeture de la frontière tuniso-libyenne

 

Invité sur le plateau du journal télévisé de la chaîne nationale Wataniya 1, dans la soirée du mardi 29 juillet 2014, le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi a évoqué l’état des lieux au niveau du post frontalier tuniso-libyen à Ras Jedir à la suite de la dégradation de la situation sécuritaire en Libye. Il a précisé, à cet effet, que le scénario qu’a connu la Tunisie en 2011 ne se reproduira pas, période qui a connu l’afflux de milliers de réfugiés fuyant alors de violents affrontements d’après la révolution libyenne.

 

Mongi Hamdi a expliqué, également, que l’intérêt de la Tunisie passera avant tout le reste, et que si cela s’avère nécessaire, les autorités de tutelle n’hésiteront pas à fermer les frontières avec la Libye. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a indiqué qu’il s’est entretenu avec son homologue algérien afin d’étudier la possibilité de tenir une réunion d’urgence dont l’objet sera d’examiner la situation sécuritaire en Libye.

 

Le chef de la diplomatie tunisienne a ajouté qu’en cas de détérioration de la situation en Libye, le consulat tunisien à Tripoli sera fermé et que seul un bureau consulaire sera ouvert au post frontalier à Ras Jedir pour faciliter le passage des ressortissants tunisiens et des réfugiés rentrant de la Libye.

Check Also

Tunisie – L’ISIE a adressé ses recommandations par un courrier adressé à la présidence

Le membre de l’ISIE, Mohamed Tellili Mansri a déclaré à la TAP, que l’ISI a …