Samedi , 25 juin 2022
Page d’acceuil / Seifeddine Raies appelle les combattants de Daech à libérer la Tunisie

Seifeddine Raies appelle les combattants de Daech à libérer la Tunisie

 

Seifeddine Raies, porte-parole d’Ansar Charia, appelle dans un prêche les combattants de Daech en Irak à venir libérer leurs frères en Tunisie. 

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, Seifeddine Raies apparaît à la tribune d’une mosquée pour annoncer son allégeance à l’Etat islamique Irak et en Syrie (Daech) et pour le féliciter pour ses récentes conquêtes.

«J’envois ce message à nos frères. Vous avez pu enfin hisser haut la bannière de l’islam grâce à vos hommes, qui ont fait taire les juifs et les chrétiens et libéré leurs frères prisonniers… Que Dieu vous garde, nous ne pouvons qu’être à vos côtés. Vos autres frères derrière les remparts vous attendent pour que vous les libériez», a notamment lancé Seifeddine Raies, porte-parole d’Ansar Charia en Tunisie, sous les «takbir» des fidèles, tous acquis à la cause du djihad.

Le contenu du message, déclamé dans un arabe classique châtié porté par une rhétorique guerrière, se résumerait en deux points: les membres de l’organisation tunisienne d’Ansar Charia soutiennent l’Etat islamique, font allégeance à ses chefs et les appellent à venir libérer la Tunisie et les Tunisiens, qualifiés de «prisonniers derrière les remparts».

Seifeddine Raies, un salafiste djihadiste notoire, poursuit ses études supérieures à Kairouan. Il a été reçu, à plusieurs reprises, par l’ex-gouverneur de Kairouan, Abdelmagid Laghouen, membre du parti islamiste Ennahdha. L’ex-gouverneur a même honoré le djihadiste à l’occasion de la journée du savoir (sic !), en juillet 2013.

La balle est dans le camp du parquet et des services antiterroristes du ministère de l’Intérieur: un tel agitateur ne peut continuer de sévir à la tribune des mosquées et diffuser le poison de son idéologie djihadiste.

Check Also

Tunis: Arrestation de l’agresseur des deux agents de sécurité

Le ministère public au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a ordonné, ce vendredi …