Samedi , 2 mars 2024
Page d’acceuil / Sit-in de protestation contre l’arrestation des agents de l’hôpital Hédi Chaker… Ali Laârayedh se défend
Le secrétaire général de la fédération générale de la santé Zouhaier Nasri s’est félicité dans une déclaration à Mosaïque FM de la réussite et de la bonne tenue du sit-in observé ce jeudi 26 juillet 2012 au niveau des établissements publics de la santé de Tunis. Rappelons que la fédération générale de la santé avait décidé d’organiser ce jeudi 26 juillet 2012 un sit-in d’une heure dans l’ensemble des établissements publics de santé en signe de protestation contre l’arrestation des agents de l’hôpital Hédi Chaker suite aux perturbations survenues la semaine dernière. La fédération revendique notamment la libération des agents détenus et réclame l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de la détérioration de la situation dans l’établissement. Par ailleurs, Ali Laârayedh s’est défendu de toute entorse à la loi dans l’affaire de l’hôpital Hédi Chaker. Le ministre de l’Intérieur a déclaré sur Mosaïque Fm que l’Etat a eu recours à la force publique afin d’appliquer le jugement judicaire relatif à l’installation de Jamel Hakim au poste de directeur dudit hôpital, décision à laquelle s’oppose le syndicat de base de l’établissement.

Sit-in de protestation contre l’arrestation des agents de l’hôpital Hédi Chaker… Ali Laârayedh se défend

Le secrétaire général de la fédération générale de la santé Zouhaier Nasri s’est félicité dans une déclaration à Mosaïque FM de la réussite et de la bonne tenue du sit-in observé ce jeudi 26 juillet 2012 au niveau des établissements publics de la santé de Tunis.

Rappelons que la fédération générale de la santé avait décidé d’organiser ce jeudi 26 juillet 2012 un sit-in d’une heure dans l’ensemble des établissements publics de santé en signe de protestation contre l’arrestation des agents de l’hôpital Hédi Chaker suite aux perturbations survenues la semaine dernière.

La fédération revendique notamment la libération des agents détenus et réclame l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de la détérioration de la situation dans l’établissement.

Par ailleurs, Ali Laârayedh s’est défendu de toute entorse à la loi dans l’affaire de l’hôpital Hédi Chaker. Le ministre de l’Intérieur a déclaré sur Mosaïque Fm que l’Etat a eu recours à la force publique afin d’appliquer le jugement judicaire relatif à l’installation de Jamel Hakim au poste de directeur dudit hôpital, décision à laquelle s’oppose le syndicat de base de l’établissement.

Check Also

Le ”Somalien” et quatre autres terroristes s’évadent d’El Mornaguia

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, que cinq terroristes se sont évadés, …