Vendredi , 21 juillet 2017

Archives du blog

L’ARP accorde le droit de vote aux forces armées et de sécurité intérieure pour les élections municipales et régionales

L’Assemblée des représentants du peuple a adopté le 31 janvier le projet de loi amendant et complétant la loi relative à l’organisation des élections et des référendums de 2014. La nouvelle loi électorale autorise les forces de sécurité et les militaires à participer aux élections municipales et régionales et permet …

Nizar Ayed : La Garde présidentielle a tenté de protéger des documents importants d’une tentative de vol

Alors que des membres de la Garde présidentielle ont comparu aujourd’hui, lundi 16 mai 2016, devant le procureur de la République en tant qu’accusés suite à une plainte de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité, l’avocat Nizar Ayed a révélé de nouveaux éléments dans cette affaire. On notera que le juge a décidé, aujourd'hui, la libération de Taoufik Guesmi, directeur général de la Garde présidentielle, et le chef d'équipe, Hichem Gharbi.

Un cadre syndical de la Garde présidentielle fustige l’attitude des gouvernants et politiciens

Le cadre syndical de la Garde présidentielle, Anis Mogaâdi, a tenu, ce soir du mercredi 25 novembre 2015 lors de l’émission Ness Nessma animée par Borhane Bsaïes, un véritable discours d’une dizaine de minutes et dans lequel il a exprimé sa « rébellion » et son désenchantement vis-à-vis du traitement du dossier de la lutte contre le terrorisme.

L’attentat contre le bus de la garde présidentielle : l’énigmatique 13e homme

Selon le ministère de l’Intérieur l’attentat contre le bus de la garde nationale a été commis à l'aide de 10 kilos d'explosifs contenus « dans un sac à dos ou une ceinture », a ajouté le ministère de l'Intérieur. Implicitement ceci revient à dire que l'attaque avait été commise par un kamikaze.

La liste des victimes de l’attaque terroriste contre le bus de la garde présidentielle

Hichem Gharbi, le secrétaire général du syndicat de la garde présidentielle a dévoilé le mercredi 25 novembre 2015, la liste des victimes de l’attaque terroriste de la soirée du mardi 24 novembre 2015, à Tunis.

• Jamel Abdel Jalil

• Mohamed Hajri


Le SG du syndicat de la sécurité présidentielle confirme la thèse de l’attentat suicide

Intervenant sur les ondes de Shems FM ce mercredi matin, Hichem Gharbi, secrétaire général du syndicat de la sécurité présidentielle a confirmé la thèse d’un attentat suicide. Selon lui, un individu portant une capuche, un téléphone portable à la main avec des oreillettes, allait monter dans le bus de transport des agents de la garde présidentielle, mais il fut apostrophé juste avant de pénétrer  dans le bus. C’est alors qu’il avait actionné l'engin explosif.

Accusé de vol, l’agent de la garde présidentielle, Aymen Dridi, clame son innoncence

 

L'agent de la garde présidentielle, Aymen Dridi, placé en détention provisoire depuis 6 mois dans la prison de Messadine dans une affaire de vol, dans le gouvernorat de Sousse, a entamé ce mardi une grève de la faim sauvage.

Poursuivi en justice pour vol qualifié de marchandises sous le contrôle de la douane tunisienne avec deux autres complices, l'agent originaire de Hergla, qui clame son innocence, a décidé de recourir à cette action de protestation comme seul moyen de me faire entendre pour.

Arrestation d’un extrémiste religieux impliqué dans l’envoi des jihadistes en Syrie

 

Un extrémiste religieux a été arrêté, samedi dernier, à Bizerte.  L’individu arrêté est accusé d’être impliqué dans l’envoi de jeunes tunisiens en Syrie. Ce dernier fait l’objet de mandats de recherche émis par les unités de lutte contre le terrorisme d'El Aouina

Kébili : retour au calme après une nuit d’émeutes

 

La délégation de Souk Lahad a retrouvé  son calme après une nuit marquée par des affrontements entre les forces de l'ordre et des protestataires mécontents des  résultats de la présidentielle.

 

La ville s'est transformée en théâtre d'altercations entre les forces de l'ordre et des insurgés ce qui a contraint ces dernières à recourir au gaz lacrymogène pour disperser la foule en colère.

Kébelli : le bureau du Nidaa et le poste de la garde nationale incendiés

 

Le correspondant de Shems Fm à Kébelli a affirmé qu’aux alentours de 10h30 le poste de la garde nationale et le bureau du mouvement Nidaa Tounes à Souk Lahad ont été incendiés à la suite d’une marche qui a fait le tour de la délégation. Il a ajouté que les contenus des bureaux ont été tous détruit mais que personnes n’a été blessée. Le correspondant a affirmé également que les rues menant à la délégation ont été tous bloquées.