Lundi , 29 mai 2017

Archives du blog

Nessma, ElHiwar, HannibalTV et les autres… à qui appartiennent-ils ?

Outre la version intégrale (voir ici-bas), voici un résumé vidéo de l’exposé du rapport de Mouna Mtibaa concernant la propriété des médias audiovisuels privés en Tunisie. Exposé ayant eu lieu au sein des locaux de l’association YAKADHA. Le rapport a été introduit et conclu par Kamel Labidi, ancien président de …

Hichem Snoussi, membre du Conseil de la HAICA: Un retour en arrière

L Haica réprouve cette circulaire qui est en nette contradiction avec la Constitution de 2014, tant elle limite le droit et l’accès à l’information et entrave la liberté d’expression. La circulaire n°4 du 16 janvier 2017 communiquée par la présidence du gouvernement, concernant la relation entre les fonctionnaires du secteur …

Intégrité des médias : la vigilance citoyenne, plus que jamais nécessaire

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a sanctionné, mercredi 26 octobre, Nessma pour rétention de documents et refus d’obtempérer aux demandes relatives à la situation financière de la chaîne et les activités politiques de son représentant légal.

HAICA : Les productions TV ramadanesques font l’apologie de la violence

Nouri Lajmi, président de la Haute autorité indépendante de communication audiovisuelle (HAICA) s’est exprimé ce vendredi 1 juillet 2016 sur les ondes de Shems Fm pour faire un état des lieux des dépassements constatés dans les productions audiovisuelles de ce mois de ramadan.

 

Il indique que certains feuilletons font l’apologie de la violence et tendent à la banaliser ce qui est très dangereux pour les générations à venir. Bien que les sujets abordés soient de l’ordre de la réalité il énonce : « Il ne faut pas tomber là-dedans et il n’appartient pas aux producteurs TV tunisiens de mettre ses réalités devant la caméra ».

 

Les dérives les plus récurrentes et les plus constatées sont les actes de violence, le non-respect du droit des enfants et les atteintes portées à l’image de la femme qui est diabolisée et source de toutes les ruses et tromperies.

Il ajoute que les productions audiovisuelles tunisiennes prônent la bassesse et font la promotion de la publicité comme il l’énonce : « Nous sommes devenus producteurs pour la publicité ».

 

La HAICA se mobilise contre les propos haineux

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) s'en prend aux discours haineux. Chargée de réguler le secteur audiovisuel, et distribuant des avertissements voire des sanctions au gré des abus, l'instance annonce travailler "à la mise en place d’un observatoire de détection du discours de haine dans les médias", et à la préparation d'un rapport sur ces discours, prévu pour 2017, 

Amel Chahed à Leaders : «Pourquoi j’ai démissionné de la HAICA»

Amel Chahed vient de démissionner de la HAICA dont elle était membre  depuis neuf mois en tant que représentante du syndicat des journalistes ». «C’est une décision mûrement réfléchie », nous a-t-elle confié. «  J’ai tenu à marquer ma désapprobation des méthodes de travail au sein de cette institution après avoir eu la conviction que j’étais incapable d’apporter le plus. Je refuse de toucher un salaire en me contentant de faire de figuration ».

La HAICA réagit à l’affaire des cinq journalistes poursuivis en justice

Le président de la HAICA, Nouri Lajmi, a déclaré au micro de Jawhara Fm, aujourd’hui 18 janvier 2016 que déférer les cinq journalistes de la chaine nationale devant la justice au nom de la loi anti-terroriste n’est ni acceptable, ni conforme à la liberté de l’expression ou la liberté de la presse. « Le terrorisme menace certainement la sécurité du pays, mais cela ne doit pas justifier l’oppression de la liberté de l’expression ou la liberté de la presse. 

Attentat terroriste et déballage médiatique : le mutisme de la HAICA

Et le déballage médiatique de reprendre après l’attentat terroriste qui a coûté la vie à une douzaine des agents de la garde présidentielle et blessé une vingtaine d’autres dont trois civils, portant à plus d’une centaine le nombre de victimes parmi les militaires,  les forces sécuritaires et de la douane et les civils.

La HAICA critique l’exclusivité du direct octroyé à « Nessma »

La Haute Autorité Indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a critiqué lundi l’octroi par la Présidence de la République à « Nessma TV » de l’exclusivité pour la couverture en direct de la cérémonie organisée à Carthage en l’honneur du quartet du dialogue national lauréat du Prix Nobel de la paix.

La HAICA procède à la saisie du matériel de 2 chaînes télé et 3 radios «illégales»

La HAICA a fait procéder par la force publique à la saisie des équipements de diffusion et de production de 2 chaînes de télévision (Ezzitouna et El Insen) et 3 stations de Radio (MFM, Radio Nour et Al Qor’an el karim. La haute instance leur reproche d’émettre de manière illégale puisque ne disposant pas de licence.
 Cette mesure a été vivement critiquée par l’ancien ministre de la Justice, Noureddine Béhiri, mesure qu’il estime motivée par des calculs politiques, idéologiques et parfois personnels et qualifie d’attentatoire à la liberté d’expression.